La soirée lesbienne

Je n’avais pas l’habitude de sortir sans mon homme le samedi soir, mais a force d’insistance de la part de mon meilleur ami homo, je ne pouvais faire autrement que de le suivre dans une soirée sur Lille, il voulait prendre un verre dans un bar gai, n’ayant aucune crainte, je le suivi, au moins je ne me ferai pas draguer..


J’entrepris donc d aller le chercher vers 21 heures, et nous primes la route direction destination !
Arrivé vers 22h dans le centre ville, nous nous rendîmes vers un petit bar ou se trouvaient pour la plupart que des hommes, je me senti de trop des le départ.


Après quelques verres et voyant ma gène vis-à-vis du milieu masculin, mon ami me proposa d’aller dans une boite un peu plus bas dans la rue, enfin je pouvais sortir de ce bar, j’acquisa avec grande joie.
Apparemment mon ami avait branché un mec qui nous suivi jusqu’à la boite, la musique était très cool, electro et trance, un régal, nous nous installâmes au bar, des bières pour les garçons et moi une vodka orange.

 

04.png

 

Cette boite était différente des autres que je connaissais, c était une boite gai, beaucoup d hommes et de femmes qui s embrassaient sur la piste de dance, cet endroit sentait le sexe, j adorais ça
Une fois les hommes sur la piste, une jeune fille s approcha de moi, elle était belle, des longs cheveux noirs et des yeux noisettes, on aurait dit une héroïne de ma série préférée The L Word, elle me demanda si j étais seule, je lui montra du doigt mon ami qui se dandinait sur la piste dans les bras de son apollon de la soirée
Elle rit et demanda un whisky coca, je commençais a paniqué, je sentais que cette fille avait envie de m allumer et je ne savais pas si j’arriverai à aller jusqu’au bout. Avec mon homme, on est très libéré et ça nous arrive de se parler de nos fantasmes et j’avoue que l’un des miens est de goûter à la sensualité d’une fille, mais la devant le fait, je me sentais toute apeurée.


« -comment tu t’appelles ? Me demanda t elle soudain, me replongeant tout a coup dans la réalité
- euh Susie
- moi c est Tania, tu viens souvent ici ?
- non c est la première fois, je suis mon ami
- ok et l ambiance te plait
- ouais ça va c est assez accueillant
- ouais


Je sentis sa main se poser sur ma jambe et la je sentis en moi une douleur dans le bas ventre, cette fille sans le vouloir avait déclenché en moi une envie irrésistible
Je bus une gorgée de mon verre en la regardant dans les yeux, elle en profita pour me prendre la main


« – ça te dis de danser un peu
- pourquoi pas

Au bout d’une demi heure de danse collée l’une à l’autre, elle me glissa à l’oreille
- j’ai envie de sentir tes lèvres sur les miennes
- pourquoi pas

Elle prit la tête dans ses mains et nos langues se mêlèrent, une drôle de sensation, c’était la première fois que j’embrassais une fille et ce baiser en disait long sur le reste de la soirée
Mon ami me fait signe qu’il allait à l’étage
Je ne pense pas qu il est vu le baiser


Revenues au bar, nous finîmes nos verres et elle me demanda de la suivre dans son appartement situé juste en face, j’acquisais sans supplice
Son appartement était petit, mais la décoration était très relaxante, je me sentais bien, l’atmosphère était très sensuelle
-tu n’as jamais fait ça avec une fille n’est ce pas ?
- non jamais
- t inquiète pas je vais te faire grimper au rideau

006pics.jpg
Elle m’embrassa avec fougue, je sentais ses mains sur mes fesses, ma chatte était toute mouillée, j en avais mal au ventre
Mes mains envahissent son corps, j’avais envie d elle et toutes mes retenues s envolèrent
Elle m emmena au fauteuil j en profitais pour la regarder, elle était très belle, une fine silhouette et des seins bien faits, je distinguais le début de ses fesses en dessous de sa mini jupe
Je lui caressa ses jambes et remonta plus haut, je sentis sa petite toison à travers sa culotte, elle était toute mouillée, j’écartai sa culotte pour pouvoir toucher ses lèvres, elle me laissa faire, elle laissait échapper de petits gémissements, apparemment ça lui plaisait beaucoup


Je la retourna et l’asseya sur le fauteuil, enleva sa jupe et la culotte, elle était belle sa chatte, toute mouillée les lèvres toutes roses, pour la première fois de ma vie j entrepris de lécher une femme, et je ne m en priva pas, j écartais ses lèvres et approcha ma langue de ce petit bouton, je commença a la lécher tout doucement, elle se tordit dans tous les sens, elle me suppliait de continuer, je la lapais de plus en plus vite, sa mouille dans ma bouche m excitait encore plus, elle se raidit soudain et se mis a hurler, sa jouissance était sublime


Elle m embrassa comme pour me remercier,
- a ton tour ma belle, je vais te faire jouir
Elle me déshabilla en un rien de temps et entrepris de me lécher, ma chatte était épilée et elle apprécia, sa langue me faisait l effet de coup de fouet, c étais divin
On voyait qu elle y mettais tout son cœur
Je commençais a sentir l orgasme quand elle s arrêta brusquement
- j ai envie de te baiser

th15.jpg

Elle partit dans une pièce, sa chambre je suppose et revient avec un gode vibrant, elle entreprit de me l insérer, je senti cette énorme phallus (plus gros que le sexe d un homme) rentrer dans mon vagin
C était dur, c était long, wwaaoouuu la sensation m envahit et lui demanda de me bourriner plus fort, plus vite
Ce qu elle fit, elle ajouta alors sa langue sur mon clito brûlant, je me faisait pénétrer et lécher en même temps, je sentais que je n allais pas tarder a exploser


J avais chaud, elle se mis au dessus de moi m offrant sa chatte au dessus de ma bouche, un 69 féminin, je la suçais et aspirait son clito pendant qu elle accélérait le vibreur du gode, elle me léchait le cul la cochonne, je lui enfonçais un doigt puis deux et trois j accélérais mes mouvement en même temps que les siens
Nous jouîmes toutes les deux en même temps
Nous nous renversâmes sur le coté totalement épuisée

Quelle jouissance, j’étais vidée, elle aussi apparemment
Elle me proposa de me doucher avant de repartir dans la boite
J accepta et nos baisers dans la douche furent interrompus par la sonnerie de mon portable, mon ami cherchait après moi
Je la remerciais et me rhabilla en vitesse


Elle me laissa son numéro de téléphone
- tu m as fait jouir deux fois, je t en dois une

Je lui souris et claqua la porte derrière moi
Mon ami m attendait devant la porte de la boite
- t étais ou
- boire un verre avec une nana, t es as avec ton mec
- il m a planté pour un autre, sal con, sale soirée, tu t es pas trop fait chier
- euh non, ça a été (mes yeux en brillaient encore)

Dexterina

 source :  http://www.histoires-de-sexe.net



3 commentaires

  1. isabelled.monalisa 8 octobre

    Histoire trop géniale qui donne envie de découvrir et surtout de vivre cet instant aussi fort qu’elles deux ;)

    Dernière publication sur le quotidien de la vie et des gifs : DEJA UN AN

  2. lejardinsecretdeloize 31 octobre

    Un joli récit érotique, je n’ai pas encore écrit de texte sur la bisexualité mais après cette lecture cela donne quelques envies à ma plume….

  3. lejardinsecretdeloize 31 octobre

    Un beau site, de jolis textes et photos je compte bien revenir…..

Laisser un commentaire

perle du chat... |
Aux pieds des femmes |
cruel |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | moseart
| blog gay
| sextoys sexshop - sites de ...