En ce soir d’été…

tskk30du.jpg 

En ce soir d été, tu m as accueilli,
Devant ton entrée, j hésite, nerveux et désireux,
L’ invitation sans équivoque de tes yeux
Me convainc, de troubler la douceur de ton logis.

Tu trônes, devant moi, dans l élégance
de ta dentelle
D’ un pas léger et assuré, tu t avances
Me frôlant, juste le temps, d’ humer ces fragrances
Si personnel

Là, sans sommation, tu me coupes
Toutes possibilités de retraite.
Un bref instant, mes sens sont en déroute,
Mais la chaleur de ton baiser les faits si aisément disparaître

Je peux encore sentir tes doigts glissant sur mon bras
Mais tu n es plus là…
Le voile couvrant ton bustier
Laissé dans l’ embrasure de l’ escalier,
Me guide vers tes voluptés.

Mue par d invisibles fils de soie,
Je me retrouve face à toi
Dans cette atmosphère feutrée, rythmée par ta respiration,
Je ne peux que m abandonner à la contemplation.

Assise sur le lit, tu n oses me regarder.
Es-tu troublée, assaillie par le regret ou la culpabilité ?
T effleurant le visage d un imperceptible touche,
j écarte les mèches où tu te dissimulais,
Dans ton regard qui n as d égal que les Cieux,
Je te retrouvais mon aimé ..
Scellant ce moment, d un long et doux baiser.

La fougue de nos désirs, en fini de nous dévêtir.
Te voila allongée,
M’offrant, avec pudeur, ta féminité.
Mes mains, les première , s’ octroient le plaisir
de l’ explorer .

Tes cheveux cascadant, sur tes épaules dénudées,
indiquent a mes doigts, le chemin à arpenter .
Tes seins gonflés par chaque caresses,
N’ ont de cesse
De me pointer du doigt,
Indiquant a mes lèvres, que elles seules peuvent calmer leur émoi.

M’enivrant de ton parfum , je me laisse glisser
Vers ton jardin secret, couvert de rosée…
Tes mains, dans mes cheveux, me pressant de continuer,
Mes lèvres, sans faillir,
Iront cueillir
Cette fleur si convoitée.

Ton souffle haletant  et ton bassin ondulant ,
Seront, ce soir, l écho du désir
Que j ai de t appartenir.
D’ une lente caresse sur mon membre saillant,
Lui fait oublier les remords qu’ il a d être présent.
Et c est enfin réunis, en harmonie,
Que je clos cette douce nuit ….

un Anonyme



2 commentaires

  1. ladoubleviedeloize 2 juillet

    Bonsoir,

    J’ai aimé voyager sur ce blog
    vive l’érotisme, la parade des mots et bien d’autres choses encore…

  2. véro 21 juin

    bonsoir,

    Bin voilà exactement ce que j’attends d’un homme, le jour ou je trouve celui qui arrive a mettre ce texte (magnifique) en pratique je ne le lache plus même si je dois clouer la porte et les fenêtres… trop peur de me dire que ce n’etait qu’un rêve ou encore juste un plan c..,

    Bravo, incapable d’en ecrire des beaux comme ca mais capable de les savourer a la lecture ^^

    vero

    c’est mon doux poete a marier celui la

Laisser un commentaire

perle du chat... |
Aux pieds des femmes |
cruel |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | moseart
| blog gay
| sextoys sexshop - sites de ...